Amaury III de Montfort 1 2

Nom de naissance Amaury III de Montfort
Identifiant Gramps I3890
Genre masculin
Âge au décès inconnu

Événements

Événement Date Lieu Description Sources
Naissance [E10866]        
Général

Les objets référencés par cette note ont été référencés mais sont absents, c'est pourquoi ils ont été créés quand vous avez utilisé la vérification et la réparation de l'arbre à la date du 14.04.2016 19:23:56.

Décès [E4970] 1137      

Parents

Relation avec la souche Nom Date de naissance Date de décès Relation dans la famille (si différent de la naissance)
Père Simon Ier de Montfort [I3892]1087
Mère Agnès d'Evreux [I3893]après 1040avant 1087
         Amaury III de Montfort [I3890] 1137

Familles

    Famille de Amaury III de Montfort et Agnès de Garlande [F1903]
Mariés Femme Agnès de Garlande [I3891] ( * + ... )
  Enfants
Nom Naissance Décès
Simon III le Chauve de Montfort [I3888]1181
Agnes de Montfort [I5412]15. décembre 1181

Anecdote

Amaury III, décédé en 1137, fut seigneur de Montfort l'Amaury de 1101 à 1137 et comte d'Évreux de 1118 à 1137. Il était fils de Simon Ier, seigneur de Montfort, et d'Agnès d'Évreux.

Il succéda à son frère Simon II. Il était également frère de Bertrade de Montfort, mariée successivement à Foulque IV le Réchin, comte d’Anjou et de Philippe Ier, roi de France.

C’est un vassal direct du roi de France, qui tient des forteresses situées à la frontière du domaine royal, mais en 1098, lors d’une campagne de Guillaume II le Roux, roi d'Angleterre et gardien de la Normandie, dans le Vexin et contre le roi de France, il n’hésite pas à lui ouvrir les portes du château de Houdan. En 1108, à la mort du roi Philippe Ier, il soutient les fils de sa sœur, la reine Bertrade, contre le nouveau roi Louis VI, leur demi-frère. Mais il se réconcilie avec le roi et réussit en 1112 à convaincre le comte d’Anjou à s’allier avec le roi de France contre Henri Beauclerc, roi d’Angleterre.

Depuis la mort de Roger de Tosny en 1095, son frère était devenu l’héritier du comté d'Évreux. Amaury hérita également de ces droits du comté et le revendiqua en 1118, à la mort de Guillaume d'Évreux.

Mais Henri Beauclerc, roi d’Angleterre et duc de Normandie, refusa de lui remettre le comté d'Évreux et le rattacha au duché. Amaury forma alors une coalition avec le roi de France, le comte d’Anjou et plusieurs barons normands[3] pour obtenir son héritage par les armes. Amaury prit Évreux en octobre 1118. En 1119, Henri prit la ville et l’incendia, mais ne put se rendre maître de la citadelle, tenue par les partisans d’Amaury. En octobre 1119, le concile de Reims leur permit de conclure un accord : Amaury rendait le donjon à Henri qui lui donnait le comté.

Mais les relations entre le comte d'Évreux et le roi d’Angleterre ne restèrent pas longtemps cordiales. Les agents royaux levant trop de taxes sur les terres du comté et contraires à la coutume, Amaury persuada son neveu Foulque le jeune, comte d’Anjou, à marier sa fille avec Guillaume Cliton, fils de Robert Courteheuse et prétendant au duché de Normandie. Il s’allia également à plusieurs seigneurs normands mécontents de leur suzerains. La révolte éclata en 1123, mais les conjurés furent vaincus en mars 1124. Amaury se réfugia en France. Il fit peu après sa soumission et put reprendre possession de son comté.

Il conspira encore en 1126, en soutenant le roi Louis VI qui cherchait à aider Guillaume Cliton, mais se brouille ensuite avec le roi. Il meurt le 18 ou le 19 avril 1137

[source Wikipedia]

Arbre généalogique

  1. Simon Ier de Montfort [I3892]
    1. Agnès d'Evreux [I3893]
      1. Amaury III de Montfort
        1. Agnès de Garlande [I3891]
          1. Simon III le Chauve de Montfort [I3888]
          2. Agnes de Montfort [I5412]

Ascendants

Références des sources

  1. Wikipedia [S0052]
  2. Charles Cawley: Medieval Lands - Foundation for Medieval Genealogy [S0099]